SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
09/11/2016

1er concours du Meilleur éclair au chocolat : trois tourangeaux sur le podium


Mardi 8 novembre avait lieu la remise des prix du premier concours des Eclairs au Chocolat organisé par la Fédération des Pâtissiers d'Indre et Loire à la Chambre de Metiers et de l'Artisanat.Trois pâtissiers tourangeaux ont été récompensés.



Les lauréats du concours avec les membres du Jury et le Président de la Fédération des Pâtissiers d'Indre et Loire Jean-Yves Brault@ Dominique Postel
Les lauréats du concours avec les membres du Jury et le Président de la Fédération des Pâtissiers d'Indre et Loire Jean-Yves Brault@ Dominique Postel

Organisé dans le cadre du salon Ferme Expo le 4 novembre dernier, le 1er concours du meilleur éclair au chocolat a réuni une vingtaine d'artisans pâtissiers d'Indre et Loire autour de la composition d'un éclair au chocolat, le dessert pâtissier le plus célèbre en France, après peut-être la Religieuse.

Pour la première fois, ce concours récompensait le savoir-faire et le respect des critères de cette célèbre pâtisserie, dont la genèse remonte au 15e siècle. Inventé par un certain Raoul Poligny pâtissier de son état, A l'époque on l'appelait le Pain de la Duchesse et se présentait comme une patisserie en pâte à choux en forme de doigt, roulé dans des amandes. Au 19e la recette est reprise par le célèbre Antonin Carême au 18e siècle qui retire les amandes de la composition pour la remplacer par de la crème pâtissière au chocolat ou au café, et le recouvre de sucre fondant. L'éclair était né !

Pour Jean Yves Brault, Président de la Fédération Indre et Loire « Un bon éclair au chocolat doit respecter certains critères. Tout d'abord une bonne pâte à choux qui doit être légère et bien façonnée. Ensuite tout est dans l'équilibre entre la crème pâtissière qui ne doit pas être trop cacaotée la texture de la crème qui ne doit pas avoir de grains, et aussi le glaçage de l'éclair qui doit être bien brillant et uniforme. »

Ce concours organisé pour la première fois en Touraine, a pour ambition d'entretenir la tradition d'un dessert qui tend aujourd'hui a disparaître des rayons des pâtisseries traditionnelles. « Nous voulons avec ce concours préserver l'authenticité de ce dessert artisanal populaire, Les lauréats de ce premier concours seront pour les années futures les premiers Ambassadeurs de ce gâteau » a déclaré le président Jean-Yves Brault.


De g à d : Eva Quenand, apprentie; Emilie Glasson, 2e ; Alain Bodin, 3e et Jean-Marc Beauvais 1er @ Dominique Postel
De g à d : Eva Quenand, apprentie; Emilie Glasson, 2e ; Alain Bodin, 3e et Jean-Marc Beauvais 1er @ Dominique Postel

Les lauréats du concours

1er Jean Marc Beauvais, La Parisienne, Loches

2nd Alain Bodin, Au Royal Chocolat, Azay le Rideau

3eme Emilie Glasson, Esprit Cacao, Tours

Mention spéciale du jury pour Eva Quenand, jeune apprentie chez M Laurent, pâtissier à Joué les Tours, distinguée dans la catégorie Futurs Pâtissiers.


Le Meilleur Eclair au Chocolat Jean Marc Beauvais, Loches
Le Meilleur Eclair au Chocolat Jean Marc Beauvais, Loches

Le Jury

Le jury du 1er concours du Meilleur Eclair au Chocolat @Dominique Postel
Le jury du 1er concours du Meilleur Eclair au Chocolat @Dominique Postel

Ces trois candidats ont séduit le jury par l'excellence de leur réalisation, un jury composé de :

Isabelle Gault, Grand Maître de la Confrérie du Nougat de Tours et autres Pourlècheries Tourangelles
M Gobeau, Artisan Pâtissier a la retraite
M Guillon, Artisan Pâtissier a la retraite
M Guizy, artisan verrier créateur du trophée du concours.
M Jousseau, artisan pâtissier et formateur



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13