SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
15/10/2017

Bernard Charret, Convergence Bio : "Bien choisir son alimentation c'est choisir de vivre"


Archives 2016. Focus sur Bernard charret, chef propriétaire du restaurant les Chandelles Gourmandes à Larçay, fondateur et organisateur de Convergence Bio et du Banquet Populaire. Deux manifestations désormais majeures dans le paysage gastronomique tourangeau, fondées sur l'idée de valorisation d'une nourriture vraie et qui nourrit, et sur les valeurs de partage et de solidarité autour de la gastronomie.



Bernard Charret, fondateur et organisateur de Convergence Bio le marché des producteurs et agriculteurs bio@Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Bernard Charret, fondateur et organisateur de Convergence Bio le marché des producteurs et agriculteurs bio@Nouvelles Gastronomiques de Touraine

Vous organisez deux manifestations Convergence Bio d'un côté et Le Banquet Populaire de l'autre le même jour. Ce sont deux manifestations distinctes et qui pourtant portent un message commun, quel est il ?

D'abord ce sont deux évènements qui ont lieu pendant la fête de la gastronomie. Pour Convergence Bio, qui fête ses 11 ans aujourd'hui, c'est d'abord la valorisation de la vraie nourriture, celle qui a du sens, qui reste vivante. La nourriture dont on sait qui l'a produite, c'est à dire les producteurs, les agriculteurs. Ceux qui ont un mode de production vertueux, qui respectent leur propre environnement, celui des animaux, des végétaux et aussi qui respectent les personnes qui vont manger au bout de la châine. Cette nourriture est transformée en gastronomie, pour qu'elle ait du goût . Et enfin c'est une nourriture qui est energétique et qui fait du bien aux gens qui la mangent. C'est l'inverse de ce qu'on nous impose de manger aujourd'hui. Au total, ce sont donc 70 producteurs, agriculteurs, marâichers, boulangers, etc... qui sont en lien et qui se retrouvent le temps d'un marché ouvert à tous.

Et le Banquet populaire, comment est il né et quel est le lien avec le marché bio ?

Le lien ce sont les produits et la cuisine. Et la gastronomie pour tous et par tous, car il y a énormément de monde qui s'investit dans cette aventure. L'idée est née en 2013, au début de la fête de la Gastronomie. A l'époque j'avais été choisi en tant que chef pour la région Centre. Chacun des chefs devait réaliser une recette répondant à un cahier des charges très précis. Pour ma part, je rêvais depuis longtemps d'organiser un repas populaire. Je suis parti sur une paëlla, qui était déjà une recette de partage, et j'ai donc proposé d'organiser un banquet. Le banquet populaire est né comme ça sur une jolie chose autour de la nourriture.

Pour vous qui êtes chef de cuisine, cette nourriture vivante c'est ce qui définit votre métier aujourd'hui ?

Moi c'est le goût qui m'a interrogé au départ. Mais au fil du temps, c'est devenu secondaire. Aujourd'hui ce n'est pas seulement vivre longtemps c'est aussi avoir la santé, l'énergie pour faire ce qu'on doit faire qui importe dans notre alimentation. Aujourd'hui bien choisir son alimentation c'est choisir de vivre. Le goût pour moi n'est plus la finalité, c'est un passage. La finalité c'est de vivre. Le goût, lui, va nous donner l'envie d'aller vers certains aliments et pas d'autres.

Comment faire alors pour inverser la tendance et tendre vers une alimentation vivante. ?

Déjà il faut consommer ce que la Nature donne au moment ou elle le donne. Si l'été est pourri et qu'il n'y a pas de melons, de tomates, il faut respecter cela. Le besoin ne s'en fera pas sentir, parce que nous même nous n'en ressentons pas le besoin. Cela se fait tout seul. Cela implique de se diversifier. C'est la monoalimentation qui compléxifie notre rapport aux aliments et qui au final nous empoisonne. Il faut faire l'effort aussi de cuisiner. La première autonomie c'est apprendre à cuisiner et prendre plaisir à le faire. Sinon on abandonne aux industriels la responsabilité de sa propre alimentation.

 
UN ENTRETIEN REALISE PAR LES NOUVELLES GASTRONOMIQUES DE TOURAINE


RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13