SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
28/03/2016

L'Opidom, une belle adresse sur les bords de Loire


Dans quelques semaines Philippe Brohan fêtera ses trois ans à la tête du restaurant l'Opidom, à Fondettes. Un étalissement repris avec son épouse en août 2013 et qui, après une longue période de travaux, a évolué, changé de cuisinier et de style, et peut aujourd'hui se classer parmi les bonnes tables tourangelles.



Phillippe Brohan et son épouse, propriéataires du restaurant L'Opidom à Fondettes @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Phillippe Brohan et son épouse, propriéataires du restaurant L'Opidom à Fondettes @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Le nouveau nom donné au restaurant lors de sa reprise, L'Opidom, flirte avec l'effet de style. Pour le directeur Philippe Brohan, lui-même passionné d'histoire, c'est un clin d'oeil amusé à l'Oppidum Gaulois de Montboyau, une place peu fortifiée, positionnée à l'emplacement même ou se dresse aujourd'hui l'hôtel-restaurant sur les bords de Loire. Bien connu des Tourangeaux alors qu'il dirigeait une table gastronomique prisée, l'Envigne à Saint-Avertin, Philippe Brohan a cotoyé de grandes maisons avant de tenter de nouveau l'aventure en Touraine. Il débute en salle en 1987 à la Rôtisserie Tourangelle aux côtés de Marie-Hélène Leroux (aujourd'hui propriétaire de l'Auberge de Port Vallières, Fondettes), puis part rejoindre un établissement parisien. Retour en Touraine ou il fait bref passage àLa Tortinière (1*) puis au Château d'Artigny (1*) pendant 18 mois. Il deviendra de nouveau, et pendant dix années, le maître d'hôtel du Château d'Artigny (1*) et également son sommelier. En 2003, commence l'aventure de l'Envigne, une table gastronomique renommée qu'il conserve durant presque 9 ans aux côtés de Bastien Auconie son mâitre d'hôtel à l'époque. Le couple reprend l'hôtel-restaurant pizzeria, situé sur le bord de la nationale à Fondettes, en août en 2013, avec comme équipe Bastien Auconie (ex maître d'hôtel de l'Envigne) et le chef Frédéric Dagoreau (aujourd'hui chef du restaurant Les Belles Caves à Tours).



Un service "grand restaurant" mais discret

En cuisine, les choses ont pris un nouveau départ depuis un an. C'est désormais le chef Ludwik Crosnier (restaurant Anne de Bretagne, La Plaine sur Mer (44) 2* ; Le Grand Monarque, Chartres 1*... ) qui régale la clientèle, dans un style juste alliant belles saveurs et textures intelligemment assemblées. La carte change bien évidemment au gré des saisons et selon l'arrivage du jour, et propose trois formules à l« l'esprit affaires », « gourmand » ou « gourmet » avec deux entrées, deux plats et trois desserts, entre 29€ et 36€. On peut également se laisser tenter par la « découverte Opidom » (56€), la carte blanche en cinq services du chef Ludwik Crosnier. A l'Opidom, la cuisine du chef est simple, élégante, et les saveurs des produits du terroir bien respectées. « Ce qui est le plus difficile à réaliser c'est la simplicité. Tout en essayant de surprendre durant toute l'année. On a changé notre fonctionnement avec la carte. On souhaite bousculer à chaque instant les habitudes. Lorsqu'une recette nous ennuie on change ! » explique Philippe Brohan. A l'Opidom, le service est également primordial autant que le cadre version « grand restaurant ». Une marque propre a son directeur qui avoue « ne pas savoir travailler autrement . Je suis le trait d'union entre ce qui se prépare en cuisine et le client. S'il n'y a pas ce lien, ce fil d'Arianne, il n'y a pas d'intérêt. Mais on sait bien sûr rester discret et nourrir un rapport simple avec nos clients» Distance et décontraction riment ici avec convivialité et chaleur de l'accueil et aux beaux jours le patio permet de profiter de la belle lumière des bords de Loire. Côté projet, Philippe Brohan souhaite d'abord «  installer » ce nouveau lieu dans le paysage gastronomique tourangeau, »Il y a encore des gens qui nous connaissaient à l'Envigne et qui ne savent pas que nous sommes ici à Fondettes » . La suite concernera l'aménagement de la partie hôtellerie, laissée jusqu'alors sommeil. Un complexe de 12 chambres, qui sera revisité dans le même esprit contemporain que le restaurant, pour une clientèle d'affaires.


L'Opidom
4 Quai de la Guignière
37230 Fondettes
Tel : 02 47 35 81 63
contact@lopidom.fr
http://www.lopidom.fr

Un menu en images à l'Opidom

L'Amuse bouche façon Opidom Burger @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
L'Amuse bouche façon Opidom Burger @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Accord Met/Vin

Abracadabra 2014 Rouge AOP Pic Saint Loup - Domaine Chemin des Rêves - Benoît Viot
Associant syrah, grenache et carignan, la magie du Pic nous offre un vin ample et velouté, rempli de fruits mûrs et d'épices douces. Il accompagnera des viandes souples, boeufs carottes, escalopes de dinde avec assortiment de chutney et purée d'automne (potimarron, châtaigne).


* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Gambas snackées, riz Vénere, capucine Tubéreuse @ Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Gambas snackées, riz Vénere, capucine Tubéreuse @ Nouvelles Gastronomiques de Touraine

Cabillaud Shitaké, fondie d'Epinards et choux Romanesco, bouillon fumé de Shitaké @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Cabillaud Shitaké, fondie d'Epinards et choux Romanesco, bouillon fumé de Shitaké @Nouvelles Gastronomiques de Touraine

Ris de Veau, déclinaison de Céleri, coppeaux de Truffes de Touraine et Châtaignes @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Ris de Veau, déclinaison de Céleri, coppeaux de Truffes de Touraine et Châtaignes @Nouvelles Gastronomiques de Touraine

L'Ananas et Mousse façon Yaourt Grec @Nouvelles Gastronomiques de Touraine
L'Ananas et Mousse façon Yaourt Grec @Nouvelles Gastronomiques de Touraine


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13