SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
05/01/2018

La Maison du Mochi: spécialités nippones au coeur de la Touraine


Depuis le printemps 2016 La Maison du Mochi, créée par Mathilda Motte, est installée à St Martin-le-Beau (37). Des ateliers de confection et une vente en ligne sont proposés autour de ces douceurs venues du Japon.



©La Maison du Mochi
©La Maison du Mochi
Mathilda Motte, originaire de Mayenne, a étudié l'histoire et l'histoire de l'art avant de devenir styliste culinaire et dessinatrice.
Elle a vécu une année au Japon en 2011 et a créé un blog culinaire pendant son séjour : Cuisine et Bandoulière. "Le concept était d'adapter les ingrédients de base de la cuisine nippone aux classiques français, et inversement" explique-t-elle. Son professeur de japonais, fin cordon bleu, lui fît découvrir quotidiennement les spécialités locales.

Mathilda Motte se passionne particulièrement pour la pâtisserie japonaise.
"Les mets sucrés se dégustent traditionnellement lors de la cérémonie du thé au Japon, non pas en fin de repas comme en Occident" explique-t-elle.

Mathilda Motte ©Nicolas Lobbestael
Mathilda Motte ©Nicolas Lobbestael
Le mochi est la plus réputée des douceurs nippones. Tout comme le miso, autre spécialité nationale, il est originaire de Chine, mais s'est introduit au Japon par le biais du boudhisme au VIème siècle. Le mochi conserve d'ailleurs une forte connotation religieuse et s'utilise en offrande sacrée, notamment lors du Nouvel An.

Assortiment de mochis ©La Maison du Mochi
Assortiment de mochis ©La Maison du Mochi
Le mochi se décline sous différentes formes: c'est d'abord une petite boule de riz gluant à la texture souple et fondante, doux comme un loukoum. On peut fourrer cette enveloppe de riz gluant avec une garniture onctueuse: c'est le mochi daïfuku, version nippone du macaron.
Le mochi daïfuku s'apparente au macaron avec son univers poudré, délicat, féminin, et son esprit "tea-time".
Il est en revanche bien moins sucré, totalement végétal et sans gluten.

La texture du mochi est vraiment inédite. Au-delà de l'aspect visuel poudré, le toucher est très sensuel, velouteux. Les saveurs et odeurs sont extrêmement délicates. Le mochi se marie à merveille avec le thé ou le café comme le macaron, mais peut aussi accompagner délicieusement une coupe de fines bulles.
La pâte à mochi a une texture extra-moelleuse. Elle est composée de farine de riz gluant, d'eau, de sucre et de fécule de maïs.
Le mochi daïfuku est traditionnellement fourré avec de la pâte de haricots rouges (variété azuki) appelée anko. L'azuki a une peau très fine et un goût sucré-salé. Sa texture est similaire à celle de la crème de marrons, suave et onctueuse. L'anko est utilisé dans grand nombre de douceurs nippones comme le mochi et le dorayaki, sorte de petits pancakes collés entre eux par une couche d'anko.
On peut également fourrer les mochis avec de la pâte de haricots blancs, le shiroan, aromatisé avec des huiles essentielles ou des arômes naturels.

Mochi à l'anko, pâte de haricots rouges ©La Maison du Mochi
Mochi à l'anko, pâte de haricots rouges ©La Maison du Mochi
De retour en France, Mathilda Motte publie en 2015 le livre Mochi Mochi (Éditions de La Martinière), unique ouvrage français consacré à ce mets très peu connu des occidentaux.
Au printemps 2016, la jeune femme a l'idée de créer la première enseigne française de fabrication de mochis. Ne pouvant investir dans un laboratoire, elle commence à créer ses recettes dans sa propre cuisine à Saint-Martin-le-Beau (37)

La Maison du Mochi propose donc une vente en ligne de mochis daïfukus fabriqués artisanalement avec des ingrédients bio principalement. L'enseigne propose aussi des ateliers de pâtisserie japonaise.

Les délicates créations sont présentées dans des coffrets fabriqués en Touraine à Château-Renault (37)

Depuis décembre 2017 Mathilda Motte travaille avec deux collaboratrices dans un nouvel atelier: l'équipe a en effet réhabilité l'ancienne gare de St Martin-le-Beau pour y installer ses locaux.

Réhabiltation de la gare de st Martin-le-Beau ©La Maison du Mochi
Réhabiltation de la gare de st Martin-le-Beau ©La Maison du Mochi
Des coffrets de saison sont proposés depuis le début d'année 2018, avec des mochis au parfum inédit accompagnés d'une boisson (mochis sauge et gingembre et infusion de La Cabane à Plantes à Sévennière (37)

Mochi Box de janvier 2018 ©La Maison du Mochi
Mochi Box de janvier 2018 ©La Maison du Mochi

Le Mochi sauge-gingembre de janvier 2018 ©La Maison du Mochi
Le Mochi sauge-gingembre de janvier 2018 ©La Maison du Mochi
Des ateliers autour de la pâtisserie japonaise reprendront dès le mois de mars 2018 à St Martin-le-Beau.

Les créations de La Maison du Mochi sont désormais disponibles chez Sushi M à Loches (37) et chez Tia Gourmet à Tours (37)

Pour ceux qui pourront être à Paris, Mathilda Motte animera le 14 janvier 2018 un atelier-confection de mochis lors de la projection du film Les Délices de Tokyo au Gaumont Convention (75015) à 16h.

Par Clémentine Chauveau
Crédit photo Nicolas Lobbestael et La Maison du Mochi


La Maison du Mochi
La Gare
rue de la Gare
37270 Saint Martin le Beau

09 53 76 78 03
www.maisondumochi.fr

Voir la recette de dorayaki de La maison du Mochi

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13