SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
29/10/2018

Le Grand Repas #4 : un moment unique en France de vivre ensemble et de partage qui rayonne aujourd’hui au-delà du Val de Loire.

Publi-reportage


Pour sa quatrième édition, Le Grand Repas du 18 octobre 2018 a pris une ampleur nationale, avec un parrain d’honneur : Guillaume Gomez, chef des cuisines présidentielles.
L’évènement s’est déployé pour la première fois au-delà du Val de Loire avec la participation de Reims et Paris.




©Clémentine Chauveau
©Clémentine Chauveau
UN PRINCIPE UNIQUE EN FRANCE
« Le Grand Repas, c’est avant tout un moment de vivre ensemble » explique Emmanuel Hervé, président de Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire, association fondatrice de l’évènement depuis 2016. Il s’agit de partager le même jour le même menu à base de produits locaux et de saison, dans différents lieux du Val de Loire de restauration collective ou traditionnelle : cantines scolaires, restaurants universitaires ou d’entreprise, à la maison, restaurants traditionnels, etc.
La manifestation touche ainsi une large population : écoliers, étudiants, seniors, actifs, retraités, etc.
C’est un instant de partage culturel et gastronomique unique qui rassemble plus de 130000 convives chaque année en région Centre.

Le Grand Repas est aussi l’occasion d’aborder les grandes thématiques portées par l’association Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire :
- Valorisation de la production locale, des produits de qualité et de saison
- Lutte contre le gaspillage alimentaire
- Éducation au goût, santé et bien-être

Le Grand Repas permet également aux plus démunis l’accès à un menu gastronomique, avec notamment le service de 300 repas dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville de Tours, organisé par une quinzaine d’associations dont la Banque Alimentaire de Touraine, déjà partenaire de l’association Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire.

Retour en image sur l'édition 2017 du Grand Repas.


Le parrain régional Rémy Giraud ©Clémentine Chauveau
Le parrain régional Rémy Giraud ©Clémentine Chauveau
UN EVENEMENT SOUTENU PAR LES DISCIPLES D’ESCOFFIER ET LE CLUB DE LA TABLE FRANÇAISE QUI SE DEPLOIE AU NATIONAL
« Le Grand Repas est un projet porteur pour la ville Tours et le territoire, qui permet son rayonnement au niveau national » note Emmanuel Hervé, président de l’association.
Pour sa quatrième édition, Le Grand Repas a été parrainé au niveau régional par Rémy Giraud chef doublement étoilé du Domaine des Hauts de Loire à Onzain (41) et au niveau national par Guillaume Gomez, chef des cuisines présidentielles et Meilleur Ouvrier de France.

Parce que ce concept est unique en France et permet de toucher divers sujets ((la santé, l’environnement, le bien-manger, la lutte contre le gaspillage…) d’autres collectivités ont souhaité l’organiser sur leur territoire cette année : Reims, Paris XVII et le restaurant du Ministère de l’Agriculture à Paris VII, rassemblant ainsi 12500 convives en Ile de France. D’autres grandes villes ont déjà manifesté un vif intérêt pour l’organiser en 2019.


LE MENU, ÉLABORÉ SOUS FORME DE CHALLENGE PAR QUATRE ÉTABLISSEMENTS HÔTELIERS DE LA RÉGION
A l’occasion de l’évènement « Saisonnez-vous, Saisons de Loire » organisé par Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire en juin 2018 avec le Collège Culinaire de France, les plats de quatre établissements hôteliers du Val de Loire ont été sélectionnés par Rémy Giraud :

- Butternut façon crumble aux saveurs d’automne
Lycée des Métiers de L’Hôtellerie et du Tourisme du Val de Loire
- Chou à l’effiloché de volaille à la Chinonaise
Lycée hôtelier de Notre Dame La Riche
- Faisselle au coulis d’herbes fraîches, crostini
CFA Tours Alternance Formation
- Douceur aux châtaignes et citron confit
Lycée des Métiers de l’Hôtellerie Albert Bayet de Tours

L’ASPECT SANTÉ DU GRAND REPAS
Le menu qui fait la part belle aux produits de saison et locaux a été élaboré avec l’aide de diététiciennes nutritionnistes. « Il a fallu jouer sur le beau et le bon, et l’équilibre nutritionnel, en diminuant l’apport en sucre et en protéines par exemple » explique Virginie Charreau (ReviVi’Sens à Tours)
La ville de Tours avait mis à disposition une stagiaire diététicienne, Mélissa Toutout, pour travailler avec l’association Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire en amont du Grand Repas.
« La ville participe ainsi au Programme national nutrition santé (PNNS), plan de santé publique lancé en 2001, visant à améliorer l'état de santé de la population en agissant sur l'un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Le Grand Repas trouvt ainsi toute sa place dans cette dynamique» explique Edouard de Germay, adjoint au maire de Tours, délégué à la santé, l'hygiène, les personnes âgées et le handicap.
C’est dans cette démarche que la ville et l’association ont recruté conjointement une stagiaire diététicienne, Mélissa Toutout, pour travailler sur cette thématique et sur Le Grand Repas.
De nouveaux outils de communication ont été créés spécifiquement pour sensibiliser sans culpabiliser les mangeurs du Grand Repas.

Edouard de Germay, Emmanuel Hervé, Eric Guerif et Quitterie de Pontis ©Clémentine Chauveau
Edouard de Germay, Emmanuel Hervé, Eric Guerif et Quitterie de Pontis ©Clémentine Chauveau
LES ALTERNATIVES POUR DÉCLINER LE GRAND REPAS SELON LES CONTRAINTES DE CHAQUE STRUCTURE
Chacun des participants ( près de 400 établissements ) ont reçu en amont les fiches techniques des quatre plats, avec des adaptations possibles, et une liberté de présentation des assiettes.

« Pour un repas vendu 1,99€, on ne peut pas forcément travailler avec des blancs ou des cuisses de poulet fermier, il faut trouver des alternatives » confie Sébastien Brun, chef de la cantine du collège de Bléré (37)

« Pour les écoles ou les hôpitaux, le vin de la sauce chinonaise peut être remplacé par du jus de raisin, cela reste cohérent. Le plus important est de respecter la saisonnalité et les produits de proximité» explique Rémy Giraud lors du repas-test servi servi le 11 octobre 2018 à l’occasion du temps d’échange que l’association a organisé entre partenaires et médias au restaurant d’application du lycée hôtelier Notre-Dame-la-Riche.

Christophe Albouy, restaurateur à l’Embarcadère à Rochecorbon (37) a apporté une petite touche personnelle au coulis d’herbes du fromage, en y ajoutant des orties fraîchement cueillies. « Le persil, la ciboulette et l’estragon étaient préconisés, mais en me promenant ce matin en bords de Loire j’ai trouvé des orties : ça reste local et de saison! » nous confie-t-il le jour de l’évènement pendant sa mise en place.
« Nous sommes heureux de participer au Grand Repas pour la deuxième année. C’est intéressant de voir la diversité des établissements partenaires, de la table gastronomique au bistrot de quartier, en passant par les cantines et restaurants d’entreprises » ajoute-il.

Pour la première fois cette année, le menu a été servi à 1300 patients du CHU de Tours.
« Nous avons adapté le menu. Par exemple une salade au butternut remplaçait le crumble, trop compliqué à réaliser en liaison froide» explique Eric Guerif, responsable production, service restauration du CHU de Tours. « Depuis 2017, Le Grand Repas est aussi servi au personnel hospitalier au self-service. Nous servons 2200 menus à cette occasion » ajoute-t-il. Le souhait de la directrice générale du CHU de Tours est de poursuivre au-delà du Grand Repas les actions partenariales menées avec la Cité.

L'entrée servie au restaurant d'application Notre Dame La Riche à Tours ©Clémentine Chauveau
L'entrée servie au restaurant d'application Notre Dame La Riche à Tours ©Clémentine Chauveau

Le plat principal au RU du Plat d'Etain ©Clémentine Chauveau
Le plat principal au RU du Plat d'Etain ©Clémentine Chauveau

Le fromage version Christophe Albouy ©Clémentine Chauveau
Le fromage version Christophe Albouy ©Clémentine Chauveau

Le fromage au restaurant d'application Notre Dame La Riche à Tours ©Clémentine Chauveau
Le fromage au restaurant d'application Notre Dame La Riche à Tours ©Clémentine Chauveau

La tartelette aux châtaignes et citron confit du restaurant l'Embarcadère ©Clémentine Chauveau
La tartelette aux châtaignes et citron confit du restaurant l'Embarcadère ©Clémentine Chauveau

Le dessert présenté au RU du Plat d'Etain ©Clémentine Chauveau
Le dessert présenté au RU du Plat d'Etain ©Clémentine Chauveau

Christophe et Nathalie Albouy du restaurant l'Embarcadère à Rochecorbon, participent pour la 2ème année ©Clémentine Chauveau
Christophe et Nathalie Albouy du restaurant l'Embarcadère à Rochecorbon, participent pour la 2ème année ©Clémentine Chauveau

Jean-Philippe Tassard, chef du restaurant universitaire du Plat d'Etain à Tours ©Clémentine Chauveau
Jean-Philippe Tassard, chef du restaurant universitaire du Plat d'Etain à Tours ©Clémentine Chauveau

Le menu revisité par le CHU de Tours ©Clémentine Chauveau
Le menu revisité par le CHU de Tours ©Clémentine Chauveau

L'équipe en cuisine du self-service du CHU de Tours ©Clémentine Chauveau
L'équipe en cuisine du self-service du CHU de Tours ©Clémentine Chauveau

Madame Clara Michon, patiente du CHU de Tours, "Je me suis régalée, j'ai tout aimé, particulièrement la salade au butternut très originale" ©Clémentine Chauveau
Madame Clara Michon, patiente du CHU de Tours, "Je me suis régalée, j'ai tout aimé, particulièrement la salade au butternut très originale" ©Clémentine Chauveau
LES INITIATIVES PORTÉES AUTOUR DU GR#4
- "Saisonnez-vous - Saison de Loire", un événement organisé par la Cité en juin 2018 avec le Collège Culinaire de France pour sensibiliser le public à la qualité, saisonnalité et proximité des produits
- Exposition de photos "Changez le climat dans votre assiette" que la Cité accueille depuis mai 2018 au sein de la villa Rabelais
- Master class à la villa Rabelais organisée en partenariat avec la Banque alimentaire de Touraine et le chef Bernard Charret sur le thème « Comment rendre conservable des denrées périssables »
- Ateliers zéro déchet et anti gaspi à la villa Rabelais
- Jeu concours photos sur Facebook
- Concours de dessins dans une classe de CM2

LES PROJETS POUR LE GR#5
Fort de son succès, Le Grand Repas sera reconduit en 2019 pour un nouveau grand moment de partage et de convivialité.
Différentes initiatives sont déjà en cours d’élaboration, avec la participation déjà engagée d’un nouveau parrain de renommée nationale et davantage de territoires participants.


Association Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire
116 boulevard Béranger
37000 Tours
Tél. : 02 47 40 65 86
contact@toursvaldeloiregastronomie.fr

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13