SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
18/05/2016

Les Œnologues de France en congrès à Tours et Amboise du 18 au 21 mai

D'après communiqué


Le Congrès National des Œnologues de France débute ce soir au Château d'Amboise. Pour cette 56e édition, le congrés des Oenologues a choisi comme fil conducteur le thème de l'eau



Les Œnologues de France en congrès à Tours et Amboise du 18 au 21 mai
Pour Laurent Polleau, Président Union des Œnologues Régionale du Val de Loire « Il s’agit de mettre en avant la région, tant sous un éclairage œnologique et viticole que sous ses aspects culturels, patrimoniaux et humains, dont certains éléments sont reconnus par l’U.N.E.S.C.O. »
Les 400 représentants de la profession qui seront présents en Tourainedu 18 au 21 mai, plancheront donc sur cette thématique de l’eau et du vin. « L’eau, pour un clin d’œil à la Loire, qui est le lien entre les différents territoires vinicoles ligériens. Mais aussi parce que c’est le premier élément constituant du vin. »
L'eau revêt aujourd'hui un enjeu sociétal fort. Les œnologues ne peuvent donc pas ne pas s’y intéresser. Sans compter que l’eau participe largement à la production des raisins et du vin. Mais on oublie pourtant souvent d’en faire état. A l’origine de tout, elle est pourtant pratiquement ignorée dans les propos que l’on peut lire ou entendre. Alors que pas d’eau, pas de vin !...

Programme des tables rondes liées à ce thème :
1. L’eau, ressource naturelle. Plusieurs questions, notamment : le dérèglement climatique va-t-il modifier la disponibilité de la ressource ? Toutes les eaux sont-elles intéressantes pour tous les auxiliaires technologiques de la filière viticole ?
2. L’eau et les sols. Il s’agira de creuser le lien entre eau et terroir.
3. Les besoins de la vigne en eau. Pourquoi certains pays ont-ils le droit d’irriguer et d’autres pas ? Vigne et stress hydrique ? Les effluents viticoles peuvent-ils tous retourner à la vigne ?
4. Le point sur les connaissances de l’eau dans le vin.


Présentation du livre Vins mille lieux sous la Loire :
Au Vinci, à Tours, le 20 mai, à 10 h 45, présentation du livre Vins mille lieux sous la Loire réalisé par Jean-Claude Bonnaud, Fondateur et Directeur de publication de la revue Le Vin Ligérien, partenaire des Nouvelles Gastronomiques de Touraine en partenariat avec l’Union des Œnologues du Val de Loire.

Les invités du congrès :
Jean-Robert Pitte, Président de l’Académie des Vins de France et géographe de renommée internationale. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages.

La Géorgie, à l’origine du vin dans le monde. On y trouve 500 cépages. C’est le pays invité par le congrès 2016, une invitation qui est en lien direct, il faut le préciser, avec la thématique de l’eau.


Qu’est-ce que l’Union des Œnologues de France ?
Cette Union existe depuis 1959. C’est un syndicat professionnel chargé d’assurer la reconnaissance et la défense de la profession d’œnologue et du monde du vin. L’Union des Œnologues de France se compose de sept antennes régionales, l’ensemble étant piloté par un Comité de direction actuellement présidé par Cyril Payon. Outre différentes publications et productions (La Revue française d’œnologie, l’Annuaire de ses adhérents, une lettre syndicale et la chaîne d’analyses inter-laboratoires), elle organise plusieurs concours : les Vinalies, nationales et internationales, dont le but est de faire émerger les fleurons des différents vignobles, le Mondial du rosé, et des stages d’initiation. Mais l’Union ne s’en tient pas au monde du vin puisqu’elle organise également un concours visant à mettre en exergue les meilleures huiles d’olives, les Ovalies.
L’Union des Œnologues de France compte 1.600 adhérents.





A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13