SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
21/09/2015

Ô Petit Paris, viande au poids et vins à la ficelle


Stéphane et Lucie Gaignard ont repris en août dernier le bistrot restaurant Le Singe Vert, rue Marceau à Tours. Ambiance bistrot parisien, viande au poids et vins à la ficelle, voici les nouveautés prévues pour redonner une seconde jeunesse à ce bistrot de quartier, qui s'appellera désormais Ô Petit Paris.



Stéphane et Lucie Gaignard, les nouveaux gérants du bistrot O Petit Paris, rue Marceau à Tours. © Dominique Postel
Stéphane et Lucie Gaignard, les nouveaux gérants du bistrot O Petit Paris, rue Marceau à Tours. © Dominique Postel
« Ô Petit Paris, est un clin d'oeil au surnom donné à la ville de Tours, le petit Paris » explique Stéphane Gaignard. Cet ex-directeur régional de l'enseigne Buffalo Grill et sa compagne, commerçante, ont décidé il y a quelques mois de poser leurs valises au cœur de Tours, en reprenant et rebaptisant O Petit Paris, une adresse bien connue des Tourangeaux, le bistro Le Singe Vert. Fermé depuis le début de l'été, le bistrot a réouvert le 6 septembre dernier avec une carte revisitée et quelques nouveautés. Côté décoration, l'adresse conservera son charme d'antan « avec toutefois quelques coups de peinture pour rafraîchir l'ensemble et lui donner un côté bistro chic, mais toujours dans l'esprit Parisien. » explique Lucie Gaignard, chargé de l'accueil. Le bistrot O Petit Paris préservera cette ambiance vintage : comptoir en zinc, plaques de publicités anciennes aux murs, vitres peintes, on retrouvera également quelques pièces d'exception qui décorent l'endroit depuis sa création : l'ancienne caisse enregistreuse et le Percolateur années 50.

Bistrot O Petit Paris, rue Marceau, Tours. © Dominique Postel
Bistrot O Petit Paris, rue Marceau, Tours. © Dominique Postel
Au fond de la salle du bistrot Ô Petit Paris, une banque froide attirera forcément l'attention et pour cause. « La viande proposée à la carte sera vendue au poids, comme dans une boucherie. Les pièces de viande, d'origine Viande Limousine et Label Rouge exclusivement, seront présentées dans cette vitrine froide. On retrouvera tous les beaux morceaux : faux filet, bavette, entrecôte et côte de bœuf... Si le client souhaite une entrecôte de 400g, on lui découpe en direct le morceau et ensuite il part en cuisine pour la préparation. » Originale et sympathique cette proposition, unique à Tours, s'accompagne d'une autre spécialité : la vente du vin « à la ficelle », une technique inventée par un tavernier de l'Allier, ...en 1487.
« Cette technique peu connue, permet au client d'être plus responsable de ce qu'il boit, et pour nous, cela permet de mieux gérer nos stocks et les pertes de bouteilles. » explique le nouveau gérant du bistrot Ô Petit Paris. Avec ce procédé, seront donc proposés à la carte : cinq vins de Loire et un Côte-du-Rhône.


Cuisine bistrot - Ô Petit Paris, rue Marceau, Tours. © Dominique Postel
Cuisine bistrot - Ô Petit Paris, rue Marceau, Tours. © Dominique Postel
Côté cuisine, l'équipe actuelle restera en place, et pourra servir midi et soir, près de 70 couverts, avec le midi, la carte et la formule du jour ,et le soir deux suggestions plus élaborées à 23€ et 35€. Le bistrot conservera sa carte de spécialités tourangelles : tartes tourangelles (rillons, rillettes, Sainte-Maure), les salades gourmandes et des recettes hivernales comme la Beuchelle et des desserts gourmands, comme les Poires Tapées. « On proposera également le soir le Café Douceur, composé d'une mignardise et d'un digestif : un Cognac ou un Armagnac XO*, le must en matière de spiritueux», confie Stéphane.


*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération


Par Dominique Postel
Crédits photos : Dominique Postel

Bistrot Ô Petit Paris
5 rue Marceau
37000 Tours.
Ouvert du lundi midi au samedi soir. Fermeture Lundi soir.
02 47 20 34 47 [cb[

Bistrot Ô Petit Paris, 5 rue Marceau, Tours. ©Dominique Postel


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13