SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
28/09/2015

Producteur de Touraine. Romain Gadais, pêcheur professionnel sur la Loire.


Depuis un an, Romain Gadais développe son activité de pêche professionnelle sur la Loire. De la pêche à la transformation sur place, il fournit également quelques chefs restaurateurs du Val de Loire.



Romain Gadais, pêcheur professionnel sur la Loire © Dominique Postel
Romain Gadais, pêcheur professionnel sur la Loire © Dominique Postel
Le pari était plutôt osé. Romain Gadais, 26 ans, passionné de pêche et titulaire d'une solide formation dans le domaine de l'environnement (BTS de gestion et maîtrise de l'eau, DUT en génie de l'environnement, Master en écologie des milieux aquatiques) s'est lancé il y a un an dans l'aventure périlleuse de la pêche professionnelle. Aujourd'hui il ne regrette rien, même si le risque est toujours là « à chaque début de semaine je ne sais pas si je vais pêcher du poisson ou pas ».
C'est l'envie d'être en contact avec la nature et de concrétiser se nombreuses années d'études qui ont conduit Romain à investir une vieille bâtisse en pierre, dans le petit village de Bréhemont, pour y installer son matériel de pêche, nasses, filets et autres outils de pêcheur. Depuis juillet 2014, Il navigue sur un joli terrain de pêche de 34 kilomètres entre Rigny-Ussé et Fondettes, et développe sa petite entreprise : [Les Pêcheries Ligériennes]mail:Les pêcheries Ligériennes

Visite à la Pêcherie de Romain Gadais, Bréhémont. © Dominique Postel
Visite à la Pêcherie de Romain Gadais, Bréhémont. © Dominique Postel
Chaque jour, aux aurores, il rejoint les bords de Loire où est amarrée sa plate de 6 m, d'ailleurs surnommée « Gagne ta croûte », pour y relever ses filets posés la veille à la tombée du jour. Le fleuve sauvage, lui fournit en quantité raisonnable mais pas toujours constante, son lot de mulets, brochets, sandres, silures, poissons blancs, anguilles jaunes selon la demande. Les quantités sont honorables mais le jeune pêcheur peut aussi parfois rentre bredouille. « Cela varie avec le temps, et les saisons, il y a un peu plus de poisson entre mars et octobre. Il faut donc faire du stock pour le reste de l'année. » Une bonne journée de pêche peut lui permettre de ramener jusqu'à 100kg de poissons. Une pêche constituée à 60% de Mulets et de poissons blancs : Aspes, Barbeaux, Brêmes ...

Romain Gadais, Bréhémont. © Le Pêcheur Professionnel
Romain Gadais, Bréhémont. © Le Pêcheur Professionnel
Ainsi, vivre de cette pêche relève -t-il encore un peu de la gageure. Mais , ce fils de vigneron, a su trouver des créneaux pour rendre sa passion un peu plus rentable. De retour sur la terre ferme, il coiffe une autre casquette, celle de cuisinier. « Je transforme sur place les poissons du jour. J'essaie de faciliter au maximum la cuisine des poissons de Loire, dont certains sont très fournis en arrêtes, malheureusement. » Dans une partie de la ferme, Romain Gadais a investit dans un équipement de transformation et de conservation. Dans son atelier, il découpe, effile, fume les poissons du jour. Ses produits transformés sont ensuite vendus en direct à la ferme auprès des touristes, mais également des locaux, friands de poisson de Loire, et qui viennent s'approvisionner en rillettes, soupes, ou autres feuilletés de poisson.
Il fournit également, en belles pièces entières et quant il le peut , certaines bonnes tables du Val de Loire comme le Coin des Halles de Pascal Bouvier à Langeais, l'auberge Pom'Poire de Christian Gillet, à Azay le Rideau, le Chapeau Rouge de Christophe Duguin à Chinon, ou encore La Liodière de Cyril Plateau, à Joué-les-Tours. « Ils doivent tout de même s'adapter, je ne peux pas les fournir tous les jours de l'année »regrette Romain.

Les Pêcheries Ligériennes, Bréhémont. © Le Pêcheur Professionnel
Les Pêcheries Ligériennes, Bréhémont. © Le Pêcheur Professionnel
Aujourd'hui Romain Gadais fait partie du petit cercle de pécheurs résistants sur le fleuve Sauvage : ils ne sont plus qu'une trentaine sur la Loire à exercer le métier. Il devrait prochainement ouvrir sa boutique côté route, pour dynamiser la partie vente de son entreprise. « Je vais également développer les prestations d'accueil de groupe et proposer des dégustations pendant la visite. C'est un développement particulièrement intéressant, car cela permet aux visiteurs de découvrir d'autres espèces de poissons comme par exemple le Silure ou le Chevesne »


Par Dominique Postel
Crédits photos : Dominique Postel, ©Le Pêcheur Professionnel


Les Pêcheries Ligériennes
Romain Gadais
Pêcheur Professionnel de Loire
19 avenue du 11 Novembre
37130 BREHEMONT
06 26 08 72 48
rgadais@gmail.com

©DR
©DR


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13