SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
21/11/2017

Salon de vins Biotyfoule les 25 et 26 novembre 2017 à Tours


Rouge, blanc, rosé, vins tranquilles ou pétillants, de Saint-Nicolas-de-Bourgueil jusqu’aux Côteaux du Loir : découvrez toutes les couleurs et saveurs des vins bio d’Indre-et-Loire à Tours (37).



©Biotyfoule
©Biotyfoule
Les vignerons bio tourangeaux préparent la huitième édition de Biotyfoule. Elle permettra à chacun de déguster les vins bio des environs et de rencontrer des vignerons attachés à l’environnement et à la diversité des goûts. Ce salon organisé par le GABBTO (Groupement des Agriculteurs Biologiques et Biodynamiques de Touraine) a reçu environ 4000 visiteurs l’année dernière.

L’esprit de Biotyfoule, c’est d’offrir aux visiteurs des rencontres marquées par la simplicité et la cordialité des échanges. Toute la place est laissée au vin, à son goût et aux discussions menées un verre à la main. Les visiteurs, néophytes et gastronomes, y rencontreront des pionniers de la viticulture bio locale, les nouveaux qui viennent s’installer ou de s’associer, et un grand choix de vins, souvent introuvables à Tours le reste de l’année.

Le vin bio, une fierté tourangelle
Le succès de ce salon qui monte, est à l’image de la progression spectaculaire du vin biologique en Touraine. Ces dernières années, un grand nombre de domaines viticoles tourangeaux sont passés en bio. Désormais, plus d’une exploitation viticole sur cinq pratique la bio dans notre département. La vigne biologique occupe 1665 hectares (+ 31 % en 5 ans), soit plus de 17 % de la surface viticole départementale. C’est presque le double de la moyenne nationale de 9 %. Côté consommateurs, l’engouement du public tourangeau vient confirmer la tendance nationale : un Français sur trois déclare consommer du vin bio, régulièrement ou occasionnellement (Ipsos pour SudVinBio, 2013). La consommation de vin bio a progressé de de 66 % en cinq ans.

« Vin bio », ça veut dire quoi ?
Tout commence dans la vigne : la culture biologique de la vigne se caractérise par le souci de préserver la fertilité des sols, la biodiversité, la qualité de l’air et de l’eau. Au-delà de l’interdiction des produits chimiques de synthèse, les viticulteurs biologiques mettent en œuvre des techniques spécifiques (travail du sol, désherbage mécanique, e nherbement entre les rangs…). Pour protéger la vigne des maladies et des ravageurs, ils appliquent des méthodes préventives et renforcent les défenses de la plante par l’utilisation de produits d’origine naturelle. Pour pouvoir parler de « vin bio », il faut aussi respecter la réglementation bio qui s’applique à l’élaboration du vin à partir du raisin : tout le processus de vinification est réglementé et contrôlé par des certificateurs indépendants.

Les vignerons présents

Xavier Amirault
Claude Aupetitgendre
Cyril et Fabien Boisard
Ludovic Chanson
Régis et Gabrielle Dansault
Willy Debenne, Vincent Guichard et Frédéric Plou
Sandrine Deschamps
Pierre et Rodolphe Gauthier
Pascal et Béatrice Lambert
Thierry Landry
Frédéric Mabileau
Benoît et Julie Mérias
Sandra et Stéphane Mesliand
Geoffrey de Nouël
Tanguy Perrault et Anne-Cécile Jadaud
François Pinon
François Plouzeau
Pierre Sourdais
Jean-Christophe Rault
Wilfrid Rousse
Louis Jean et Florence Sylvos
Kathleen Van den Berghe

Infos pratiques

Samedi 25 novembre de 11 h à 19 h
Dimanche 26 novembre de 10 h à 18 h

Hôtel de Ville de Tours (37)
Place Jean-Jaurès

Entrée libre
Ateliers gratuits
Verre à dégustation vendu 5 €

©Biotyfoule
©Biotyfoule

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13