SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
26/08/2015

Stéphanie Mollard, tient les rênes du Château de Marcay


Situé à quelques kilomètres de Chinon en pleine campagne ligérienne, le château de Marçay n'est pas un château comme les autres. Son histoire, au fil des ans s'est construite avec beaucoup de passion et de coups de cœur. Rencontre avec sa Stéphanie Mollard, châtelaine et directrice du lieu.



Stéphanie Mollard, directrice du Château, le chef Cédric Delay et le chien truffier, Jaika©DP-NGTours
Stéphanie Mollard, directrice du Château, le chef Cédric Delay et le chien truffier, Jaika©DP-NGTours
Le premier coup de cœur pour le château de Marçay c'est celui de Philippe Mollard, jeune entrepreneur et fils des propriétaires de la célèbre brasserie éponyme, gare Saint-Lazare à Paris, qui, en 1973 acquiert cette bâtisse du XIe siècle. Rebâtie au XVe et remaniée ensuite, au fil des siècles, elle est rachetée une bouchée de pain à l'héritier du château, le comte de Marçay. Le nouveau châtelain transforme l'édifice en hôtellerie en 1973 et obtient trois ans plus tard le label Relais et Châteaux.
C'est ensuite sa fille Stéphanie Mollard qui reprend le flambeau. Nostalgique sans doute de ses jeunes années ou elle voyait défiler dans la demeure de son enfance, hommes politiques et personnalités du show-biz, elle confie à son père «Papa, je te rachèterai ton château un jour ». C'est chose faite en 2011. Forte d'une formation en commerce et marketing-communication, spécialisée en hôtellerie-restauration elle réussi à fédérer les énergies et à relancer l'établissement alors en perte en vitesse. En janvier dernier, le château a été racheté par un autre amoureux des lieux, Eric Lucas ; un jeune investisseur australien, client fidèle de l'établissement, visiblement tombé sous le charme de la campagne environnante et du château. Stéphanie Mollard assure la direction générale du Relais Château.

©Ljubisa Danilovic
©Ljubisa Danilovic
Aujourd'hui le château de Marçay est un exemple vivant de l'art de vivre à la française. Stéphanie Mollard dit volontiers de ce lieu « qu'il a une âme particulière, quelque chose qui ne se raconte pas ». Le château a su garder son caractère « pension de famille ». Un peu plus quand même, grâce à des aménagements qui font la différence : une terrasse pour l'été, où sont servis des repas type « bistrot » et les deux salles et terrasse gastronomiques. « Ici on est soucieux de l'environnement de nos clients. C'est cela qui en fait une adresse de luxe. Nos clients sont des habitués, qui reviennent depuis de très longues années ».

L'activité hôtellerie du château de Marçay est répartie sur deux espaces : l'une dans la partie ancienne du château accueille une vingtaine de chambres et l'autre, plus récente en propose 6 regroupées dans le pavillon des vignes face au Domaine. L'atmosphère y est chaleureuse loin des standings des hôtels de luxe. « C'est une hôtellerie de charme, haut de gamme, mais qui a su garder une dimension humaine de "petit château" »précise la jeune châtelaine.
Côté activités, Stéphanie Mollard, cavalière passionnée, a également créé l'année dernière, une ferme équestre. Elle développe ce concept en collaboration avec les partenaires touristiques locaux. «  Nous participons de manière active au développement du tourisme équestre dans la région, et d'ailleurs nous avons été les premiers à mettre en place des balades équestres avec étapes gourmandes, en partenariat avec des producteurs voisins ».

Deux particularités également du Domaine : les truffières et les vignes.

Il y a une douzaine d'années, Philippe Mollard alors encore propriétaire, choisit de semer des parcelles de chênes mycorhizés, des chênes à truffes. Au total 4 hectares sont plantés le long du chemin qui mène au château. « Les premières truffes sont arrivées il y a deux ans. L'année dernière notre plus grosse récolte pesait près d'1kg5. » Tout au long de l'année, des visites des caves et explication sur le cavage (récolte) sont organisées au domaine pour la clientèle. Pour la petite histoire les truffes sont désormais dénichées par une experte : Jaika, jeune chienne croisée berger Allemand et Border Collie de 10 mois.
Autre particularité, le Château de Marçay vinifie son propre vin. Une petite production ; étendue sur deux hectares, mais qui donne quand même chaque année pas loin de 6000 bouteilles, en rouge et rosé et en appellation Vin de Touraine. Les caves souterraines d'époque, creusées au même niveau que les fondations du château, soit à 12 mètres sous le sol, accueillent elles près de 14 000 bouteilles et 400 références.

Lire aussi l'article
Cedric Delay, une cuisine inspirée par la nature et les rencontres

CHÂTEAU DE MARÇAY
Marçay
37500 Chinon
Tel. +33 (0)2 47 93 03 47
Fax +33 (0)2 47 93 45 33
contact@chateaudemarcay.com
http://www.chateaudemarcay.com


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13